Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles
Vue du village de Roblelacasa dans la province de Guadalajara, Castille-La Manche

Tourisme rural pour faire un break : les villages de l’architecture noire de Guadalajara

Guadalajara

Il s’agit d’une proposition de break pour oublier le rush du quotidien et le rythme frénétique habituel. Rendez-vous à Guadalajara (Castille-La Manche) et découvrez de petits villages paisibles, appréciés pour leur architecture traditionnelle. Celle-ci repose sur l’utilisation de l’ardoise noire, qui confère aux constructions une teinte sombre originale qui se fond dans l’environnement. C’est la Route de l’architecture noire de Guadalajara, un voyage à travers de magnifiques paysages ruraux en pleine nature. 

  • Vue du pic Ocejón depuis l’Espinar dans la province de Guadalajara, Castille-La Manche

    Où se trouve la Route de l’architecture noire et comment y accéder ?

    Ses villages sont perchés sur les versants du pic Ocejón, au nord-ouest de la province de Guadalajara, et font partie du parc naturel de la Sierra Norte de Guadalajara. Ils se trouvent à environ 50 kilomètres de la ville de Guadalajara, parfaitement desservie par la route et le train depuis Madrid.

  • Détail d

    Quels sont les villages de la Route de l’architecture noire ?

    Tamajón est considérée comme le point d’accès de la route et c’est de là qu’on bifurque vers le flanc ouest ou le flanc est du pic Ocejón. Les villages du versant est sont Retiendas, Campillejo, El Espinar, Roblelacasa, Campillo de Ranas, Robleluengo et Majaelrayo. Les villages du versant ouest sont Almiruete, Palancares et Valverde de los Arroyos. 

  • Une femme en train de contempler le paysage dans les villages noirs de la province de Guadalajara, Castille-La Manche

    Combien de jours faut-il pour réaliser la Route de l’architecture noire ?

    Il est possible d’effectuer la route et de visiter ses villages en une journée, mais il est conseillé d’y passer une nuit pour apprécier son atmosphère rurale et son côté paisible. Chacun des parcours (versant est et versant ouest du mont Ocejón) s’étire sur 25 kilomètres. 

  • Palais des ducs de Medinaceli de Cogolludo dans la province de Guadalajara, Castille-La Manche

    Que faire et que voir sur la Route de l’architecture noire ?

    Il s’agit avant tout de profiter de la nature et du calme. Ce sont des villages d’à peine 200 habitants et le cadre environnant se prête parfaitement à des randonnées, à la photographie ou à une dégustation de la gastronomie populaire. Non loin de là, deux visites valent également le détour : les ruines évocatrices du monastère cistercien de Bonaval et le village de Cogolludo, qui se distingue par sa place principale et son palais ducal.

  • Bollos preñaos

    Que manger sur la Route de l’architecture noire ?

    Le chevreau ou l’agneau rôti, les ragoûts, le sanglier à l’étouffée ou la perdrix en escabèche sont quelques-uns des plats les plus populaires et les plus savoureux de cette région de Guadalajara. En général, les plats à base de porc sont également très courants, même comme en-cas, à l’instar du bollo preñao (pain blanc farci au chorizo) typique de Tamajón. En automne, les champignons sont mis à l’honneur. Pour bien choisir votre dessert, sachez que le miel de La Alcarria (une région voisine) est l’un des plus appréciés d’Espagne, c’est lui qui fait la différence dans des desserts comme les torrijas caramélisées ou les bizcochos borrachos (gâteaux imbibés).