Travel Safe

Conseils pour voyager en toute sécurité Dernières nouvelles

Un jour à Tolède

Toledo

Un jour à Tolède


Un jour à Tolède ne semble pas suffisant. La célèbre « ville aux trois cultures » nous attend tout près de la capitale espagnole, à 70 kilomètres seulement de Madrid, que l’on peut rejoindre par le train à grande vitesse en une demi-heure environ.Son centre historique, classé au patrimoine mondial par l'Unesco, est passionnant et conserve le même tracé qu'au Moyen Âge. Flâner dans ses ruelles étroites vous permettra de découvrir un ensemble monumental époustouflant et très vivant à tous points de vue.

Le matin

Un couvent transformé en musée Nous visitons le musée de Santa Cruz, situé à côté de la place de Zocodover. Ce site se compose de l’ancien hôpital de Santa Cruz et du couvent de Santa Fe qui, depuis sa restauration, est devenu un espace culturel accueillant d’importantes expositions temporaires. Nous accédons au bâtiment du couvent par la rue de Santa Fe.D’emblée, les éléments et les matériaux plus modernes intégrés à la structure de la vieille construction du couvent attirent le regard. On trouve également à l'intérieur une immense baie vitrée qui offre une vue splendide sur le Paseo del Miradero, les jardins du nouveau palais des congrès et sur le Tage. En sortant par la rue Santa Fe, en tournant à gauche, nous accédons au bâtiment de l’hôpital de Santa Cruz. La cour, les escaliers en marbre de Covarrubias et les immenses arcs de l'intérieur méritent une visite.

Cour de l

Une halte à l’Alcazar.C’est le moment idéal pour reprendre des forces et prendre un café ou un apéritif. On trouve ici plusieurs bars et terrasses, mais profitons de notre proximité avec l’Alcázar pour monter dans l’une de ses grandes tours et admirer la vue panoramique depuis la cafétéria de la bibliothèque de Castille-La Manche. La vue panoramique de Tolède depuis la fenêtre est tout simplement spectaculaire.La superbe cathédrale. Nous quittons l’Alcázar et, après avoir flâné pendant cinq petites minutes, nous rejoignons la cathédrale par la rue Cardenal Cisneros. Cette cathédrale est si belle et possède tant d'attraits qu’on pourrait la visiter pendant des heures : la chapelle des Rois, le célèbre ostensoir en or, les magnifiques tableaux de la sacristie, le chœur... Nous assistons à la tradition singulière qui a lieu tous les 15 août à l’occasion de la fête de la Virgen del Sagrario. Ce jour-là, il est coutume d'y boire l'eau provenant du puits du cloître – soi-disant miraculeuse – contenue dans les cruches, les pichets et les verres. À voir absolument lors d’une prochaine visite.

Nef de la cathédrale de Tolède

Tolède à vue d’oiseau. Nous quittons la cathédrale en direction de la place de la mairie, où s'élèvent des édifices Renaissance : le palais de l'archevêché et l’hôtel de ville. Dans la rue de gauche, on trouve la traversée de la Cuesta de la Ciudad, que nous emprunterons pour gagner l'église des Jésuites (également baptisée église San Ildefonso), sur la place Padre Juan de Mariana. Cette église étant située au sommet de la ville, nous en profiterons pour admirer encore une fois la vue panoramique sur les toits de Tolède depuis ses tours.Vers le sud, dans les vergers en amont du Tage, nous apercevons les belles bâtisses des Cigarrales, les anciennes résidences de villégiature de la bourgeoisie de Tolède, bon nombre reconverties aujourd’hui en hébergements de luxe.

Visites incontournables

Que voir


L’après-midi

Une cuisine délicieuse. Le moment est venu de se restaurer. Tout près, les nombreux bars et restaurants de la rue Alfileritos vous invitent à faire une halte. Vous serez accueilli dans une ambiance chaleureuse et pleine de charme, car ces établissement sont généralement d'anciennes maisons typiques de Tolède ou de petits palais de plusieurs étages, restaurés mais conservant leurs éléments décoratifs les plus emblématiques. Au menu, nous vous suggérons un cocido, des carcamusas ou un plat de gibier (perdrix, cerf, etc.). Pour accompagner ces mets, rien de tel que les vins d’appellation d’origine de la région.Sur la gauche, en vous rendant vers la rue Alfileritos, vous trouverez le couvent San Pedro Mártir, qui appartient aujourd’hui à l’université de Castille-La Manche. Ses deux cloîtres sont de véritables havres de paix.Découverte du quartier juif Après un bon repas, vous pourrez vous diriger vers le quartier juif. À un peu plus de 15 minutes de marche, vous déboucherez sur la Plaza del Salvador, où se dresse le bâtiment des archives municipales, de style contemporain, fruit des travaux de restauration réalisés dans l’ancienne église San Marcos. Les vestiges archéologiques découverts pendant les travaux faisant désormais partie de sa structure, il s'agit d'un édifice original.Depuis la place, empruntez la rue Santo Tomé, où se trouve l’église du même nom. Vous pourrez y admirer « L’Enterrement du comte d’Orgaz », l’un des chefs-d’œuvre du Greco. Prenez ensuite la rue San Juan de Dios pour visiter la synagogue du Tránsito, qui se distingue notamment par la beauté de ses plâtreries. Cette synagogue abrite le musée séfarade, qui conserve des témoignages de la tradition juive en Espagne. La rue Reyes Católicos vous mènera à l'autre synagogue, celle de Santa María la Blanca. Ses chapiteaux ornés de filigranes et d’autres éléments décoratifs sont d’une splendeur incomparable.Un peu plus loin, vous trouverez l'imposant monastère San Juan de los Reyes, construit sur ordre des Rois Catholiques. Ces derniers s'y référaient en parlant d’une « petite » construction, ce qui paraît étonnant après l’avoir visité.Le quartier regorge de boutiques d'artisanat et de souvenirs en tout genre. Certaines d’entre eux abritent également de petits ateliers, où les artisans sont à pied d'œuvre. Les objets damasquinés, la céramique, le cuir et les broderies constituent l'artisanat typique de Tolède. Sans oublier ses célèbres épées, bien entendu.

Magasin d

Dans le quartier des couvents. En remontant le Paseo de la Virgen de Gracia, nous pénétrons dans le quartier des couvents. Si vous désirez flâner en toute tranquillité, ne cherchez plus : dans ses rues le calme et le silence règnent.Dans certains couvents, vous pourrez également acheter des pâtisseries élaborées artisanalement par les religieuses. Le couvent de San Antonio, celui de San Clemente ou celui des Augustines déchaussées en sont quelques exemples.De temps à autre, en levant les yeux, vous découvrirez des passages secrets en hauteur, qui étaient empruntés par les congrégations pour se rendre d’un bâtiment à l’autre sans être vues par le public. Nous arrivons en marchant devant la mosquée du Cristo de la Luz et la Puerta del Sol, d'où vous apercevrez l'église Santiago del Arrabal et la partie intérieure de la Porte de Bisagra.

Visites incontournables

Que voir


À la nuit tombée

Nous voilà tout près de la place de Zocodover, alors n’hésitons pas : nous prenons un taxi à l'arrêt situé à côté de la place pour nous rendre au parador, qui se dresse sur l’une des collines situées aux abords de la ville.Le bon plan : boire un verre sur la terrasse de la cafétéria pendant que nous admirons le merveilleux coucher de soleil sur Tolède. Ce moment de grâce vient parachever notre journée touristique.

Vue panoramique de Tolède

Conseils et recommandations

Comment s’y rendre. Depuis Madrid, on peut rejoindre facilement Tolède par le train, en bus ou par la route. Nous choisissons le train, un moyen de transport rapide et confortable : le trajet dure 30 minutes environ ; les trains partent toutes les heures de la gare d’Atocha. Une fois sortis de la gare, nous nous dirigeons vers la droite pour prendre un bus qui nous emmènera jusqu'au centre historique. Les lignes 5, 6 et 22 nous laissent sur la place de Zocodover, où l’on trouve un office de tourisme. On peut aussi effectuer ce trajet à pied, une promenade en montée de 15-20 minutes environ.Visite de la cathédrale. Le billet d'entrée de la cathédrale doit être acheté au guichet situé face à la porte Llana, dans la rue Cardenal Cisneros. Le dimanche, la grand-messe est l'occasion d'écouter l'impressionnant orgue de la cathédrale. De plus, tous les jours (à partir de 9 h les jours ouvrables et de 9 h 45 les jours fériés), une messe officielle selon le rite mozarabe a lieu dans la chapelle mozarabe.

Le meilleur moment pour suivre la route

Fête-Dieu. La fête du Corpus Christi, de mai à juin, est une bonne occasion d’admirer la cathédrale, dont les murs sont revêtus de tapisseries majestueuses.Semaine sainte. La plupart des couvents sont fermés au public, les religieux y menant une vie de clôture. Toutefois, ils peuvent être visités à Pâques à l’occasion de visites guidées organisées par le syndicat d'initiative.